logo

Microsoft se fait condamner pour concurrence déloyale

En 2009, Microsoft s’était déjà fait épingler par la Commission européenne à cause l’omniprésence de son navigateur, Internet Explorer.

Pour éviter la condamnation, Microsoft avait « lancé » l’écran multi-choix au démarrage.Ecran qui permettait de sélectionner le navigateur qu’on voulait utiliser.

Aujourd’hui le cas revient car il semblerait que cet écran ne soit pas intégré dans le Service Pack 1 de Windows 7.

Le « préjudice »  aurait été estimé à 28 millions d’ordinateurs sous Windows 7 SP1.

Pour l’instant, l’entreprise plaide « l’erreur technique » pour avoir un recours.

Je suis d’accord avec la commission européenne.C’est criminel de forcer les gens à utiliser Internet Explorer (Chrome rule!!!).

On peut toujours changer après mais bon…



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *