logo

Diam’s, autobiographie mon avis.

20121008-192908.jpg

Diam’s nous raconte comment elle a un beau jour eu envie de se tourner vers dieu et de prier.

Tout d’abord, je vais vous donner mon avis sur ce livre, j’ai eu la chance de me le procurer après sa sortie le 27 septembre Merci la « FNAC » 🙂
Pour être honnête, je suis pas un fan de sa musique mais j’avais envie de lire son histoire.
Pourquoi l’étoile du rap français n’a pas parlé à la télévision depuis 3 ans, pourquoi cette absence?j’avais envie de le découvrir. Bref dès les première pages du livre, j’ai tout de suite accroché. Pour être honnête impossible de m’arrêter, plus les pages défiles et plus je m’aperçois que sa vie n’était pas toute rose, la vie de star réserve beaucoup de surprise, on le découvre plus loin dans son histoire.
Elle raconte son fulgurant succès et la dépression longtemps dissimulée, qui l’a conduite en clinique psychiatrique.
Elle se livre sans tabou sur sa conversion à l’islam.
Je lui souhaite tout le bonheur du monde, merci pour ce livre que j’ai pris un énorme plaisir à lire. Je le conseille à tous.

Standing ovation

Résumé :

Mélanie Georgiades, plus connue sous le nom de Diam’s, est née à Chypre, en 1980. Après le divorce de ses parents, la fillette débarque en France avec sa mère, et s’installe en banlieue parisienne. Bercée par les chansons de Brassens, Ferré et Cabrel, elle découvre le rap à l’adolescence en écoutant Dr Dre et NTM. Très vite, le hip-hop devient sa passion, son exutoire. De quartiers en banlieues, de petits groupes en petits concerts, Diam’s aiguise son flow et finira par sortir un album, Premier mandat, en 1999. Par la suite, elle n’aura de cesse de marquer le rap français en raflant tous les succès, dans un registre habituellement très masculin.
En 2003, l’artiste explose les ondes avec son tube « DJ ». Le single devance la parution de l’album Brut de femme, rapidement certifié disque d’or. Dans la foulée, la petite banlieusarde se fait repérer par Jamel Debbouze qui l’entraîne à Los Angeles, au cœur du rap américain.
Mais la plus grande réussite de Diam’s, c’est Dans ma bulle, publié en 2006, vendu à plus de 1 million d’exemplaires – Le Figaro la consacre chanteuse qui a vendu le plus de disques – et sur lequel figurent « La boulette », « Ma France à moi » et « Marine ». Elle enchaîne les concerts, remplit les Zéniths, enflamme les salles archibondées.

Pour ceux qui sont intéressés son livre est disponible ICI FNAC

Ma note 9/10



40 réponses à “Diam’s, autobiographie mon avis.”

  1. ludo dit :

    J’hésite maintenant je vais foncer le prendre merci.

  2. GeekIrc dit :

    Une bonne chose @Ludo 🙂

  3. iSeb974 dit :

    Perso j’ai pas lu le livre (sa fait un bout de temps que ma passion de lire s’est éteinte) mais ses chanson j’étais fan et c’est vrai que son temps de silence ma beaucoup étonné du jour au lendemain comme sa. Merci pour ton avis et si jamais j’ai l’occasion de le prendre tu viens de me donné la motivation de reprendre la lecture 😉

  4. vfabre dit :

    Un parcours étonnant, et un témoignage courageux

  5. Céline C dit :

    Je ne suis pas fan de Diam’s ni de sa prestation publique… Néanmoins, pour être honnête, son expérience m’a touché et j’achèterai également son autobiographie. Car je pense qu’elle a un message important à faire passer. J’espère surtout qu’il sera bien compris.

  6. GeekIrc dit :

    Merci @iSeb974 pour ton commentaire je suis pas fan de ses musiques par contre son histoire j’ai aimé.

  7. Laetitia dit :

    Je l’aimais en tant que chanteuse, et je l’aime encore plus maintenant.

  8. lylia dit :

    Tres beau parcours j apprecie enormement ..

  9. Justofly dit :

    Très bien résumé car tu respectes bien son choix!!!
    C’est sa vie ça ne regarde que elle et sa croyance…on a pas à la juger!!!
    Chacun prend un chemin différent dans la vie…ici Diam’s a choisi la sienne
    Respectons son CHOIX…

  10. GeekIrc dit :

    Merci @justofly on remarque une chose la vie de star réserve d’énorme surprises, qui n’a pas rêvé un jour d’être connu riche….

  11. Rajk971 dit :

    Suivant l’actu et l’histoire de l’artiste depuis un petit moment, je n’avais nullement l’intention d’acheter son livre, car ce que tu en as dis Taytay dans ton résumé est mit en en chanson dans son dernier album que je te conseille qui s’intitule SOS, tous les titres sont savamment écrit et elle nous entraine dans un incroyable voyage aux confins de ses troubles et de sa psychée

  12. ludo dit :

    +6 Par contre son dernier album est vraiment top

  13. paso971 dit :

    Très bon résumé du livre.Ouvrage à lire, qui à plus à voir avec la psychologie et l’être humain que la religion elle-même.

  14. GeekIrc dit :

    Après les journalistes n’ont pas été sympa dans son parcours professionnel….

  15. paso971 dit :

    Ce sont des journalistes, il faut faire mousser…

  16. Anonyme dit :

    j’adore sa chanson « petit cœur tombé » quelque sorte comme ça!! gspr kelle retournera bientôt sur la scène!!!

  17. Hanissa dit :

    D’accord avec taytay! Ce livre à au moins la vocation a se réconcilier avec la lecture. Album « SOS » top! Dommage qu’elle s’arrête de chanter!

  18. GeekIrc dit :

    @Hanissa toute bonne chose à une fin surtout dans ce domaine 🙂

  19. ginny dit :

    C’était super intéressant, merci sa donne envie de lire le livre donc pourquoi pas l’acheter…:)

  20. GeekIrc dit :

    On est la pour ça @ginny 🙂

  21. mistermatt007 dit :

    Franchement je trouve dommage de poster un article sur Diam’s dans un blog de geek….

    Mais c’est un bon article ce petit détail mis de côté 🙂

  22. Fabien dit :

    Je suis pas d’accord, je trouve ça bien de parler d’autre chose ça change un peu sinon après avoir lu ton résumé je penses que je vais l’acheter d’ici peu.

  23. darealglove dit :

    Et bah un peu comme tout le monde ici j’ai envie de le lire ce bouquin maintenant !! Je vais faire un crochet à la fnac dans quelques minutes !

  24. madpier87 dit :

    Un article court et synthéthique. La curiosité de Geeklrc n’a d’égale que sa façon de transmettre et partager connaissances et coups de cœur. Sensible sans sensiblerie, geek sans « geekerie », tech sans technique incompréhensible… Ajoutez à ça une dose d’humour, un soupçon d’impertinence, une fidélité à toute épreuve: le v’là notre blog qui va plus loin que le blog!
    Ah oui, Diam’s! C’est vrai, sa musique ne m’émeut pas outre mesure… En revanche, le parcours de la femme m’intéresse, ses certitudes de départ, ses doutes, ses errances, ses questionnements et recherches de réponses… Tous humains, nous passons tous par ces phases plus ou moins dépressives et cherchons parfois la bouée salvatrice. Elle a trouvé la sienne et j’en suis heureux pour elle, même si, je le confesse, ma bouée perso aurait surement eu les seins de Mae West (pour la visibilité en mer à longue distance en lui faisant faire la planche) et eût été de préférence athée, partageant ainsi mes (non) croyances et mes incertitudes théologiques. Ses (nouvelles) convictions sont à la hauteur de la bonne femme (sans moquerie aucune, plutôt dans le sens du caractère, un compliment pour moi, comme Mme Sans-Gêne, le côté ridicule de la révolutionnaire en moins…), pleines et entières, mais apaisées, empruntes de douceur et de sérénité… Bravo la miss!
    Bravo à toi aussi, l’auteur de ce billet qui a su me donner envie, à mon tour, de filer à la FNAC et de dévorer cet opuscule en quelques heures cette nuit…

  25. @rednow dit :

    Je ne l’ai pas lu, mais ton billet suscite ma curiosité…

  26. GeekIrc dit :

    Merci a tous pour vos commentaires 🙂

  27. GeekIrc dit :

    @madpier87 t’es toujours à la hauteur mon pote merci 🙂

  28. Se convertir à une religion (quelle qu’elle soit) à cause du « trop de pression » d’une starisation voulue et souhaitée me laisse perplexe. De plus, elle fait le jeu aujourd’hui de ce qu’elle dénonçait hier… Peut-être qu’elle a fumé la boulette de trop ! 😉

  29. GeekIrc dit :

    chacun est libre d’exprimer son point de vue, après tant qu’ils font rien de mal..

  30. Je ne suis pas un fervent lecteur pour le moment, encore moins un fan de Diam’s mais force est de constater que cet ouvrage me permettrait de la découvrir autrement. C’est bête d’ne arriver là mais c’est souvent dans des situations extrêmes que les vraies personnalités se révèlent.

  31. Voralek dit :

    C’est vrai que je me suis interrogé sur son silence dans les médias. Le vaut le coup dis-tu? J’essayerai d’y jeter un coup d’oeil. Merci pour l’article!

  32. ludo dit :

    Je l’ai depuis cette après midi j’en suis satisfait

  33. ludo dit :

    une chose qui me paraît bizarre pas un mot sur ses amis rappeur

  34. paso971 dit :

    Ils n’ont peut-être pas été d’une grande aide…

  35. GeekIrc dit :

    @Paso971 J’ai juste envie de dire quand t’es plus au sommet les amis tu peux leur dire bye bye

  36. Le Boss de Radio Kaos Caribou dit :

    Jolie chronique mais puisque personne ne s’y tente je vais donner ma version de la morale de l histoire.
    Faites de la musique pour exprimer vos émotions … Richesse gloire et fortune seront peut être au bout mais cela ne doit pas être votre vie mais l accompagner seulement qui sait peut être également seulement un temps.
    Il fallait bien un vieux qui se lâche ça c’est bon c est fait !!!!

  37. iDem dit :

    Après ça qui va oser dire l’argent ne fait pas le bonheur ?

  38. Samelahaheuil dit :

    Voilà une autre facette atypique de diam’s son livre mérite d’être lu malgré que je n’adhère pas trop à son univers musical.

  39. Meunial dit :

    Divers avis convergent vers le tiens. Je suppose qu’elle n’a rien a gagner en se livrant donc ses propos sont certainement francs. Elle n’est pas la seule d’ailleurs à avoir été touchée par la dépression sans ce milieu.

  40. Dixit dit :

    j’achèterai également son autobiographie merci 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *