logo

Test de la caméra Samsung Gear 360

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, c’est du lourd que nous vous proposons, avec le test de la dernière petite merveille de Samsung : la caméra Gear 360.

Ni plus ni moins que le top du marché (certes encore restreint) des caméras permettant la prise de vue à 360°. Un produit de très haute qualité malheureusement bridé par le choix du constructeur de limiter les appareils pouvant l’utiliser.

Après le désastre du Note 7, on se doutait bien que Samsung allait tenter de redorer son blason pendant la période de Noël. Et la sortie du dernier produit du constructeur coréen lui donne effectivement l’occasion de briller parmi les amateurs de belle technologie : une caméra capable de filmer/photographier à 360 degrés, avec double capteur CMOS 15 Mpx, double objectif fisheye couvrant 180° et ouvert à f/2, vidéos à 360° en 3840 x 1920 px, photos à 360° en 30 Mpx, le tout dans 7cm de diamètre et 135 g ! Une petite merveille te technologie qui embarque deux capteurs CMOS de 15 Mpx, deux objectifs fisheye f/2 couvrant 180°, une batterie amovible de 1350 mAh, un logement microSD, une prise micro-USB standard, une puce Wi-Fi, une puce NFC, une puce Bluetooth, un petit écran monochrome, un filetage standard pour trépied, trois boutons de commande. Ouf ! Le résultat est à la hauteur de l’investissement, avec des images magnifiques, qui rivalise sans problème avec des action-cam filmant en HD et UHD.

La prise en main de la Gear 360 est très simple : En position fermé, le petit trépied se transforme en poignée très pratique. Le bouton marche-arrêt tombant parfaitement sous le pouce, et sert également à naviguer dans les menus. Moins simple pour le bouton « record », positionné sur le dessus de la caméra et pas toujours accessible. L’écran monochrone offre pas mal d’informations pratique même s’il n’est pas rétro-éclairé. Depuis la caméra, vous pouvez directement choisir votre mode de prise de vue : vidéo, vidéo en boucle (5 min par défaut), photo et time-lapse. Vous pouvez également sélectionner l’objectif avec lequel vous voulez travailler : uniquement le frontal, uniquement le dorsal ou les deux simultanément. Les 2 LED installé sur les flanc de la Gear 360 vous permettent de savoir à n’importe quel moment quel objectif est en fonction.

Attaquons ensuite la partie logiciel et l’application « Gear 360 Manager » développée par Samsung. Et c’est le moment de la douche froide. Car Samsung a fait le choix étonnant de limiter l’utilisation de sa Gear 360 à une poignée de smartphone de sa gamme seulement. Oubliez d’ores et déjà ce produit si vous êtes utilisateurs d’Apple par exemple. Une décision déroutante au mieux, et même carrément contre productive. En clair, vous avez un Android non Samsung ? Oubliez, vous ne trouverez même pas l’application en lançant une recherche sur le Play Store. Vous avez un Android Samsung ? Méfiez-vous : s’il ne s’agit pas d’un Galaxy S7, S7 edge, S6, S6 edge, S6 edge + ou Note 5, vous ne pourrez pas télécharger et lancer l’application.

Une fois passée cette écueil, l’utilisation de Gear 360 Manager est très simple. Plusieurs menus vous offre des possibilités d’utilisations de votre caméra. La première d’entre elle est évidemment de pouvoir récupérer et visionner vidéos et photos captées par la caméra. L’application sert également de télécommande et donne accès à des réglages complémentaires : limitation de la sensibilité ISO Auto (jusqu’à 6400 ISO), réglage de la netteté, balance des blancs, HDR, correction d’exposition, etc. L’ensemble est assez intuitif et on s’amuse rapidement à manipuler l’image pour obtenir des effets amusants. La connexion bluetooth est parfaitement stable et permet de gérer la prise de vue sans accroc. Les capteurs de son sont également d’excellentes qualité. Et cerise sur le gâteau, la fixation filetage 1/4 universelle permettra de fixer la Gear 360 sur un trépied ou un casque.

Et voilà le résultat avec un cliché en 360° :

Au final, la Samsung Gear 360 est un produit de très haute qualité, probablement ce qui se fait de mieux dans le domaine des action-cam. Samsung est parvenu à créer un produit parfaitement équipé mais également pratique et intuitif, ce qui satisfera les utilisateurs débutants et confirmé. Malheureusement, le constructeur se tire une balle dans le pied et compromet l’avenir de son produit avec une limitation à quelques appareils de sa propre gamme.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *