logo

Découverte du jeu Kingdomino de Blue Orange

Bonjour à tous,

Nouvelle découverte de notre jeune rubrique HighTechKIDS, un jeu qui réinvente l’historique jeu de domino : Kingdomino, de l’éditeur Blue Orange.

 

Un jeu faisant partie de la Box de nos amis de « Le Coffre à jouer » . Les joueurs s’affrontent en constituant un royaume (Kingdom) avec des dominos. Un jeu bien plus stratégique qu’il n’y paraît, pour 2 à 4 joueurs à partir de 8 ans.

Le jeu de domino est un concept qui remonte à la nuit des temps. Quoi de plus simple que ce jeu où les adversaires doivent associer des tuiles grâce aux chiffres ou aux couleurs ? Et ce même concept est déclinable dans de multiples formats, comme le prouve le nouveau produit de l’éditeur Blue Orange. « Kingdomino » propose donc aux joueurs de s’affronter en constituant un royaume grâce à des dominos. Une idée géniale tout droit issue de l’imagination débordante du français Bruno Cathala, grand spécialiste du jeu de société et de plateau.

Une idée que son inventeur doit au…ski !

« Kingdomino est un jeu qui a une histoire à part dans ma ludographie » explique Bruno Cathala. « En effet, à la base, il y a… un jeu conçu spécifiquement pour une station de ski ! En parallèle de mon activité d’auteur pour le marché « classique » des jeux de société, je complète mes revenus en créant des jeux pour des clients privés, sur cahier des charge, que ce soit à des fins de communication interne/externe ou de formation. C’est ainsi qu’est né il y a quelques années un très chouette partenariat avec Grand Massif Domaine Skiable. L’idée étant de créer, année après année, un jeu simple tenant dans une toute petite boite (elle doit pouvoir passer aux guichets des remontées mécaniques), ce jeu étant offert aux clients achetant un forfait famille semaine.

Cette collaboration a donné lieu successivement à:

2012: Zou, adaptation de mon jeu de cartes MOW
2013: Kizz-kizz, adaptation de mon jeu de tuile Okiya
2014: Yakkaz, un jeu de dé de la famille des Yams

Lorsqu’il a fallu réfléchir pout le projet 2015, mon cheminement a été le suivant… J’ai déjà fait un jeu de cartes, un jeu de tuiles et un jeu de dés… quel autre objet ludique connu de tous pourrais bien utiliser / détourner pour faire un jeu super simple… presque instantanément, les dominos me sont venus en tête. Et c’est ainsi qu’est né Kingdomino, le jeu dans lequel, pour devenir le King des dominos, tu dois te constituer le plus joli Kingdom grâce à la façon dont tu vas associer tes dominos !!!  »

Un concept amusant, qui permet à 2 ou 4 joueurs à partir de 8 ans de s’affronter dans des parties de 15 mn chacune. Il faudra ainsi construire son royaume en choisissant et en positionnant judicieusement chaque domino autour de son château. Car attention :  chaque « royaume » ne devra pas excéder un carré de 5×5 de côté. Au delà de cette limite, le joueur devra « défausser » le domino et perdre les points qui y sont associés. Et évidemment, c’est au moyen des points cumulés que le vainqueur est désigné en fin de partie. Et si le casse-tête n’est pas assez relevé, le concepteur a aussi ajouté des règles optionnelles, comme des points bonus lorsque le château est positionné au centre du royaume, ou si ce dernier est complet (sans domino défaussé).

« Kingdomino est donc un jeu très familial » assure Bruno Cathala. « Il est très facile à prendre en main même avec des plus jeunes (on leur calculera simplement les points en fin de partie, mais il comprendront bien vite qu’il ne fait pas laisser plein de couronnes aux adversaires), et rapide à jouer. Mon expérience m’a montré qu’en générale, les parties succèdent aux parties… En mode familial, on peut jouer sans aucun changement de règle. Mais entre joueurs un peu plus experts, on changera simplement la superficie du terrain, pour passer en 7×7 et jouer ainsi avec TOUS les dominos. C’est clairement, à deux, ma configuration favorite »

Pour ma part, j’ai vraiment craqué pour Kingdomino, et je peux assurer que enfants comme adultes peuvent passer un excellent moment en s’amusant autour de ce jeu de domino très bien pensé. Une mention particulière au design et au coup de crayon très « BD »  de Cyril Bouquet. Merci à nos amis de « Le Coffre à jouer » de nous avoir permis de découvrir ce sympathique jeu de société.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *