logo

Les excuses d’Apple dans un communiqué.

Je vous en parlais récemment, Apple a donc publié une lettre pour s’exprimer au sujet de ses batteries bridées !

Pour ceux qui l’auraient raté, petite séance de rattrapage.

 

 

Un utilisateur de Reddit s’est aperçu grâce à un benchmark que la batterie de son iPhone était ralentie et a ensuite découvert que le problème touchait en fait tous les iPhone tournant sur les versions
iOS 10.2.1 et 11.2. Apple a commencé par garder le silence, laissant ainsi enfler la polémique et a fini par publier un communiqué confirmant les conclusions de l’expert, en évoquant la mise en place d’une fonction de bridage qui serait destinée à lisser les pics d’activités du processeur pour au final préserver la batterie des iPhone.
Dans l’intervalle de temps, plusieurs plaintes contre l’obsolescence programmée ont été déposées aux États-Unis ainsi qu’en France. Apple a donc fini par publier une nouvelle lettre dans laquelle l’entreprise présente plus ou moins ses excuses :

« Nous avons reçu des commentaires de nos clients sur la façon dont nous gérons les performances des iPhone avec des batteries plus anciennes et sur la façon dont nous avons communiqué dessus.
Nous savons que certains d’entre vous pensent qu’Apple vous a laissé tomber. Nous nous excusons.
Il y a eu beaucoup de malentendus à propos de cette question, alors nous aimerions clarifier et vous informer de certains changements que nous faisons. »

L’entreprise détaille les mesures qui viendront et explique travailler sur une nouvelle mise à jour destinée à offrir un meilleur aperçu de l’état de la batterie des utilisateurs iPhone.
Apple évoque également de nouveaux tarifs pour son programme de changement de batterie :
le prix de l’intervention passera de 79 $ à 29 $ durant toute l’année prochaine et en France le prix serait aux alentours de 30€. La lettre revient également sur les limitations de la technologie utilisée dans les batteries et elle dément formellement les accusations d’obsolescence programmée dont la marque fait l’objet :

« Nous n’avons jamais – et n’aurions jamais – rien fait pour réduire intentionnellement la durée de vie d’un produit Apple, ou dégrader l’expérience de l’utilisateur pour conduire à des mises à niveau client. Notre objectif a toujours été de créer des produits que nos clients apprécient et de faire en sorte que les iPhone durent le plus longtemps possible.
L’utilisation de l’appareil affecte cependant les performances d’une batterie au cours de sa durée de vie. Par exemple, si vous laissez ou chargez une batterie dans un environnement chaud, la batterie peut vieillir plus rapidement. Ce sont les caractéristiques de la chimie de la batterie, communes aux batteries lithium-ion de l’industrie.
Une batterie vieille chimiquement devient également moins capable de fournir des charges d’énergie intenses, en particulier dans un état de charge faible, ce qui peut entraîner l’arrêt inattendu d’un dispositif dans certaines situations. »

La technologie de nos batteries, le lithium-ion se dégrade forcément au fil du temps et les batteries finissent par perdre de leur puissance au fil des années. Le vrai problème dans cette histoire, c’est que cette fonction de bridage a été mise en place à l’insu des utilisateurs et aussi sur des terminaux très récents !
L’iPhone 7 et 7 Plus en font partie et ils viennent tout juste d’avoir un an…

C’est encore une histoire à suivre de très près….

source



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *